Infos coronavirus

Infos coronavirus ∙ vendredi 27 mars 2020 ∙ durée : 4:09

Infos coronavirus - Virus et obsèques

Le déroulement des obsèques en France est perturbé par l’épidémie et le confinement. Cérémonie, accès et soins au défunt, tout est rendu plus compliqué, voire impossible, par la pandémie. Rien ne change pour les soins du corps : toilette et habillage peuvent être faits. L’accès au défunt en chambre mortuaire est possible, mais tout comme la cérémonie au cimetière, limité par les règles de confinement pour éviter la contamination entre proches du défunt. Ce qui restreint souvent l’accès aux chambres mortuaires, pas d’amis ni collègues, uniquement la famille directe et pas plus de 20 personnes, a précisé le Premier ministre, parfois même pas plus de cinq sur décisions locales dans des foyers épidémiques comme à Mulhouse. Au vu de ces restictions, quasiment tous les offices religieux ont été suspendus.Un défunt atteint du Covid-19Pour les cérémonies, les restrictions sont les mêmes que lorsque le défunt n'est pas décédé en raison du coronavirus. Pour l’accès et les soins en revanche, des mesures spécifiques ont été prises pour éviter toute contagion. Dans un premier avis, le 18 février, le Haut Conseil de la santé publique  (HCSP) avait préconisé des mesures qu’il qualifie aujourd’hui de « maximalistes » mais qui correspondaient aux connaissances de l’époque et « à l’aspect encore émergent du virus » selon lui.En suivant l’évolution des connaissances et de l’épidémie, le HCSP a en effet revu certaines préconisations dans un second avis du 24 mars. Il souligne l’impératif de respecter des règles sanitaires strictes dans la prise en charge des défunts mais aussi, « de respecter dans leur diversité, les pratiques culturelles et sociales ». L'avis comporte deux changements marquants : la possibilité de voir le visage du défunt avant la fermeture du cercueil, à l’hopital ou dans la chambre morturaire ; et la possibilité d'une toilette du corps faite par les pompes funèbres mais éventuellement aussi par deux personnes choisies par les proches « en cas d’impératif rituel ». Alors il y a toute une série de mesures barrières strictes à respecter et les conditions dans lesquelles on pourrait voir le défunt sont loin d’être idéales mais la possibilité existe. À noter que tout embaumement reste proscrit.En parlant « d’impératif rituel » pour la toilette, le Haut Conseil ouvre la porte aux pratiques religieuses, notamment juive et musulmaneCe deuxième avis tout récent, publié mardi 24 mars, le Conseil français du culte musulman n’en avait pas encore connaissance deux jours après. Abdallah Zekri, délégué du Conseil français du culte musulman, a finalement indiqué que le CFCM souhaite consulter les autorités sanitaires pour savoir si elles valident officiellement ces préconisations. Et ce, même si l’avis du Haut Conseil a été transmis aux établissements de pompes funèbres via la prefecture. « Mais si c’est le cas, ce serait évidemment un grand soulagement pour les familles » souligne Abdallah Zerki.Soulager les proches, c’est aussi l’objectif de Gregory Schmitt, à Mulhouse. Pour tenter d’associer au deuil les confinés, comme d'autres confrères, il se met au numérique. Les recueils de condoléances en ligne, qu’il avait déjà, mais il a pour la première fois filmé un enterrement pour envoyer la vidéo à la famille. « Certains établissements essaient même la transmission en direct via streaming, mais ce sont des pis-aller », confie Grégory Schmitt, qui craint les contrecoups de ces deuils mal vécus. Les familles sont d'ailleurs nombreuses a déjà lui demander des cérémonies du souvenir une fois l’épidémie passée.► L'avis du HCSP à consulter

L'épisode en grand format
Dans ce contexte d’urgence sanitaire mondiale, RFI vous propose un nouveau rendez-vous quotidien afin de vous informer sur l’état de progression de la pandémie du coronavirus dans le monde. Quelles en sont les conséquences pratiques ? Quels sont les bons gestes à adopter ? Diffusion :  5h10, 7h10 TU
[Cette section est rédigée par les créateurs du podcast. PodMust n'est pas responsable de son contenu.]

RFI informe sur la progression du coronavirus et répond aux questions les plus fréquentes sur le sujet.

Tweetez votre avis !

Donnez votre avis sur ce podcast en 1 tweet et nous le sélectionnons pour l'ajouter ici. Cliquez sur le bouton.

Je tweete mon avis

Notre collection Actualités
la sélection du jour

« Un livre, un jour, un podcast. »

C'est dimanche, prenez le temps de parcourir notre sélection de podcasts littéraires. Et de choisir votre prochain bouquin.

À lire, tranquillou

Dans le secteur du Podcast, tous les acteurs n'avancent pas au même rythme. Y compris les deux plus visibles. Entre…

Lire plus

On n'a jamais vu autant de sélections de podcasts fleurir que durant cette période particulière. Nous en avons…

Lire plus

Ne soyez pas timide : proposez un podcast à PodMust. L'internet tout entier pourrait vous en être éternellement reconnaissant.

Newsletter

Votre temps est précieux. Le nôtre aussi. Alors nous éditons une newsletter qui permet de recevoir toutes les deux semaines le meilleur du Podcast et des podcasts. Abonnez-vous, c'est gratuit.

À propos

PodMust, c'est le média des meilleurs podcasts (en toute modestie). PodMust permet de découvrir, de chercher, et surtout de trouver les podcasts qui vous feront du bien. Parce que c'est important, de se faire du bien.

Navigation