Le podcast de Guillaume Istace

"Sur les traces de Harlem, une traversée radiophonique" emmène l'auditeur au coeur du Harlem d'aujourd'hui, avec, pour guide, un homme étonnant surnommé Apollo. Apollo est un petit homme de presque 60 ans, métis d'origine afro-américaine et italienne, pas vraiment noir de peau, mais profondément noir dans le coeur. Harlem est son territoire et il est parmi ses frères. D'emblée Apollo nous intrigue, c'est un orateur brillant, un esprit malin, il a un petit côté bonimenteur et une vraie générosité . Il vit là depuis toujours. Le sang d'Harlem coule dans ses veines. Interviewé au hasard dans un parc, Apollo se révèle être une très belle rencontre. Il veut nous revoir, nous faire découvrir son quartier et partager avec nous son amour pour Harlem. Apollo nous emmène alors sur les traces de sa vie et nous fait découvrir un Harlem étonnant où des blancs bobo tiennent des bar à vin, où des sénégalais tentent de vivre leur rêve américain, où des afro-américains espèrent profiter de l'embourgeoisement d'Harlem, et où d'autres pleurent la disparition du Harlem qu'ils aimaient tant A travers cette rencontre, c'est un Harlem en pleine mutation qui se dévoile. C'est le passage des années 60 à aujourd'hui, le passage du Harlem "Mecque de l'Amérique noire" à un Harlem "blanchi" et qui s'embourgeoise. Face à cette gentrification galopante, Apollo et ses amis nous racontent leur manière de résister et de tenir le coup face à la disparition du Harlem de leur enfance. Nous nous demandions comment raconter Harlem, Nous cherchions ce vieil Harlem fantasmé. Et nous avons rencontré un de ses héros. Réalisation, montage et mixage: Guillaume Istace. Prise de son et collaboration artistique: Benoit Luporsi Prise de son additionelle: Alexandre Weiser Voix pour la traduction: Chuck Kool Koor Hargroves Garrett List Une production Axolotl Ce documentaire a reçu le soutien du Fond d'aide à la création radiophonique

L'épisode en grand format Notre collection Société
Après avoir fait ses études à l'INSAS en mise en scène et radio, Guillaume Istace déploie son énergie dans la création sonore pour le théâtre (il a travaillé sur une cinquantaine de spectacles depuis sa sortie de l'école) et dans la réalisation de documentaires radiophoniques.Il a réalisé une vingtaine de documentaires. Il s'est particulièrement attaché à interroger la question raciale aux USA, au travers de plusieurs opus : « Harlem 1997 », la série « Mood Indigo » avec « Face à l'homme blanc », et « Obama », mais aussi, plus récemment « Sur les traces de Harlem »... Il a aussi beaucoup exploré le collage de matériaux divers (archives, extrait de films, musiques...) au travers d'oeuvres comme son documentaire sur les films d'horreur « Radioscopie de la peur », mais aussi son hommage radiophonique au chanteur Prince « I hate snow in april », sa série de capsules sonores « 240 secondes » ou encore ses mixtape « La K7 de Guillaume ».En 2003, il est lauréat de la Fondation Belge de la Vocation et reçoit le Prix SACD-SCAM du meilleur documentaire pour « 240 secondes ». En 2007, son documentaire « On n’est pas des animaux : pornographie et sexualité en question » a été sélectionné au festival international « Prix Europa » à Berlin.En 2017, il fait également partie du collectif fondateur de l'ASAR, l'AsSociation des Auteurs, réalisateurs, producteurs Radio dont il est entre autre le secrétaire général.Sa dernière création, « L'envol de l'école » est une série documentaire qui retrace l'aventure d'une bande de passionnés de pédagogie qui se lancent dans la création de l'école de leur rêve. Au travers de six épisodes de 25 minutes, « L'envol de l'école » immerge l'auditeur dans le réel des profs et des élèves et rend compte de la confrontation de ce projet utopique à la réalité du terrain.
[Cette section est rédigée par les créateurs du podcast. PodMust n'est pas responsable de son contenu.]

Après avoir fait ses études à l’INSAS en mise en scène et radio, Guillaume Istace déploie son énergie dans la création sonore pour le théâtre (il a travaillé sur une cinquantaine de spectacles depuis sa sortie de l’école) et dans la réalisation de documentaires radiophoniques. Il a réalise une vingtaine de documentaires. Il s’est particulièrement attaché à interroger la question raciale aux USA, au travers de plusieurs opus : « Harlem 1997 », la série Mood Indigo avec « Face à l’homme blanc », et « Obama », mais aussi plus récemment « Sur les traces d’Harlem »… Il a aussi beaucoup exploré le collage de matériaux divers (archives, extrait de films, musiques…) au travers d’oeuvres comme son documentaire sur les films d’horreur « Radioscopie de la peur », mais aussi son hommage radiophonique au chanteur Prince « I hate snow in april », sa série de capsules sonores « 240 secondres » ou encore ses mixtape « La K7 de Guillaume ». En 2003, il est lauréat de la Fondation Belge de la Vocation et reçoit le Prix SACD-SCAM du meilleur documentaire pour « 240 secondes ». En 2007, son documentaire « On n’est pas des animaux : pornographie et sexualité en question » a été sélectionné au festival international « Prix Europa » à Berlin. En 2017, il fait également partie du collectif fondateur de l’ASAR, l’AsSociation des Auteurs, réalisateurs, producteurs Radio dont il est entre autre le secrétaire général.

Tweetez votre avis !

Donnez votre avis sur ce podcast en 1 tweet et nous le sélectionnons pour l'ajouter ici. Cliquez sur le bouton.

Je tweete mon avis
la sélection du jour

« Nous sommes le mardi 18 février, tout de suite le journal »

Les meilleurs podcasts d'actualité réunis dans une sélection qui se met à jour au fil de la journée.

À lire, tranquillou

Plusieurs professionnels de l'industrie du Podcast se sont regroupés en académie afin de créer leur propre…

Lire plus

Instagram France lance Instapodcast, son podcast à destination des entrepreneurs désireux de connaître toutes les…

Lire plus

Ne soyez pas timide : proposez un podcast à PodMust. L'internet tout entier pourrait vous en être éternellement reconnaissant.

Newsletter

Votre temps est précieux. Le nôtre aussi. Alors nous éditons une newsletter qui permet de recevoir toutes les deux semaines le meilleur du Podcast et des podcasts. Abonnez-vous, c'est gratuit.

À propos

PodMust, c'est le média des meilleurs podcasts (en toute modestie). PodMust permet de découvrir, de chercher, et surtout de trouver les podcasts qui vous feront du bien. Parce que c'est important, de se faire du bien.

Navigation