Radio Clito

Dans ce nouvel épisode, l’équipe de Radio Clito aborde et interroge la découverte de la sexualité, et l’éducation à la vie sexuelle et affective.

Parce que c’est une étape qu’on a tou.te.s vécu.e.s d’une manière plus ou moins drôle, plus ou moins gênante, et qui laisse souvent un souvenir fort, la découverte de la sexualité est un passage important de notre vie. Que l’on pratique ou non. 

L’équipe de Radio Clito est allée à la rencontre des passant.e.s pour savoir comment s’est déroulée cette première approche. Tantôt gênant, tantôt tabou, parfois même drôle, les témoignages ne manquent pas. 

On constate qu’en fonction des générations, l’éducation n’a pas été la même et le sujet semble plus facile à aborder aujourd’hui. 
C’est pourquoi nous sommes allées interroger Claire Rieffel du Planning familial de Strasbourg pour y parler de l’éducation sexuelle et affective aujourd’hui.  Qu’est-ce que le Planning familial, quel est son rôle éducatif et quelles sont les pistes pour aborder le sujet avec enfants et ados ? 
Et parce que tout ça nous a bien intriguées, nous avons infiltré le cours sur le consentement de Marie Keiling dans la classe de 3ème du collège Saint-Exupéry de Mulhouse.
 


Le micro-trottoir nous a permis de découvrir plusieurs manières de parler de sexualité. Le sujet a été évoqué pour certain.e.s pour la première fois à l’école ou en famille. Pour d’autres, souvent les plus anciens, le sujet a toujours été tabou et les informations difficiles à obtenir. Dans ces cas là, la découverte de la sexualité s’est réellement faite au moment de la vie sexuelle. 
La transmission aux enfants est aujourd’hui un sujet qui préoccupe. Les parents se préparent souvent bien avant l’âge où les questions se posent et de nombreux supports sont aujourd’hui à disposition. 
À cela s’ajoute quelques anecdotes insolites pour notre plus grand bonheur. 



Le Planning Familial est aujourd’hui LE lieu dédié à l’éducation sexuelle et affective. 
Il milite depuis plus de 60 ans pour le droit à l’éducation à la sexualité, à la contraception, à l’avortement et à l’égalité des droits entre les femmes et les hommes. C’est aussi et surtout un lieu qui accueille et permet d'échanger autour de la sexualité. 
C’est dans celui de Strasbourg, au 13 rue du 22 novembre, que nous rencontrons Claire Rieffel, psychologue clinicienne, animatrice et conseillère conjugale, qui nous fait visiter les lieux et réponds aux questions d’Émilie. 

"Il est importance d’avoir un tiers lieux pour parler de ces sujets quand on est adolescent, car il y a besoin que ces infos se posent à un endroit, marquant la frontière de l’intimité qui nous appartient et où on se sent en sécurité."

En ce qui concerne l’éducation à la sexualité, selon la loi, tout élève aurait droit à 3h par an d’éducation à la vie affective et sexuelle. Dans la réalité, ce n’est souvent pas ce qui est pratiqué dans les établissements scolaires.
Le planning familial intervient au sein des établissements scolaires pour des animations à la vie affective et sexuelle, de la primaire aux études universitaires. Aujourd’hui, il n’est plus question uniquement d’anatomie, de contraception et de sexualité: on y a ajouté la dimension émotive et surtout la notion de consentement. 
Claire utilise par exemple les insultes lors d'ateliers pour aborder et comprendre les stéréotypes de genre. Elle fait réfléchir à ces mots, à leur sens. 

"Les filles, ce sont des salopes et des putes, les mecs, des connards, des PD, qu’est ce que ça veut dire quand on dit ça ?"

Lors des ateliers en classe, elle remarque une différences d’apprentissage entre les filles et les garçons avec des stéréotypes qui s’ancrent rapidement. Les petites filles ont souvent tendance à se déprécier, à s’excuser alors qu’au contraire, les garçons ont une plus grande confiance en eux et des doutes beaucoup plus restreints. Les stéréotypes et les perceptions de genres ont encore la vie dure et cela montre qu'il est important d’agir pour les effacer. 

Pour aider les parents dans leur démarche d’éducation à la vie sexuelle et affective, il existe depuis 1 an des groupes pour les parents au planning familial, permettant d’avoir les outils nécessaire pour aborder le sujet ou répondre aux questions qui arrivent souvent bien avant le début de la vie sexuelle. 

"Parler de sexualité à ses enfants, ce n’est pas parler de sa propre sexualité, plus on est à l’aise avec cette idée là, de ne pas dévoiler sa vie sexuelle et affective mieux c’est."
Il est Important de savoir qu’on peut temporiser quand un enfant pose une question et qu’on est pris au dépourvu. On peut s’autoriser à lui dire qu’on reviendra sur le sujet pour lui répondre .
Il existe énormément d’outils, comme les livres qui permettent d’avoir un support ludique pour apporter des réponses comme par exemple la collection « parle moi d’amour » qui peut aider à poser les bons mots. 
Il existe aussi des supports vidéos comme le site « On sexprime » qui peut être un outil très complet pour trouver du contenus et répondre aux questions des enfants. » 

Claire nous donne quelques conseils qu’elle a pu expérimenter, comme discuter entre cop.ain.ine.s du changement de corps, de sexualité ou encore de ses émotions. La parole avec les autres permet de se sentir moins seul face au poids de la norme. 
La sexualité et l’approche de la sexualité est différente pour chacun. Il faut s’autoriser à avoir son propre parcours et réussir à s’approprier son propre corps.  
« Les vulves c’est comme les visages, y en a pas deux qui sont pareil"
Il y a le compte Instagram "j’aime ma vulve", avec des illustrations de Marion Dubois qui nous montre que tout le monde est différent et c’est très bien comme ça.


Ces nouvelles façon d’aborder l’éducation à la sexualité nous interpelle et attise notre curiosité. Nous décidons alors d’intégrer un cours de SVT dédié au sujet du consentement pour y voir les approches proposées et surtout les réactions des élèves. C’est dans le cours des 3ème de Marie Keiling, que nous posons les micros du Tuto Clito. 
Le cours parle du consentement, et après une vidéo montrée aux élèves présentant le sujet avec l’exemple de deux amis et une tasse de thé, nous passons aux cas pratiques avec des situations que les élèves doivent analyser et où le consentement y est souvent mis à mal.
Les réactions sont plutôt positives et le sujet assez bien compris, avec des évidences pour certain.e.s et des situations à approfondir pour d’autres. 
On y comprend que le consentement vaut tout aussi bien pour une fille que pour un garçon et que les stéréotypes, encore une fois, n’aident pas. 


Bonne écoute !

Si l'épisode vous a plu, n'hésitez pas à liker, partager et surtout en parler à vos amis ! 

Vous pouvez également nous retrouver sur Instagram et Facebook.


-----

Réalisation : Raphaëlle Garcia, Laura Fix, Emilie Fux

Interview : Claire Rieffel du Planning Familial de Strasbourg

Tuto : Marie Keiling et les élèves du collège Saint Exupéry de Mulhouse

Musique : Clit East Good

Mixage : Guillaume Zenses

Illustration : Raphaëlle Garcia



À bientôt pour un prochain épisode !
Laura, Émilie et Raphaëlle


Lire la suite
Présentation (rédigée par Radio Clito)
 RADIO CLITO C’EST QUOI ?  Créée en 2020 et réalisé par trois strasbourgeoises, Radio Clito est le nom donné à une série de podcasts documentaires portant sur la sexualité féminine. Levant les tabous de manière déculpabilisante, colorée et éducative, chaque podcast aborde un thème différent et donne autant la paroles à des citoyen.ne.s qu’à des spécialistes. À destination des femmes, mais aussi des hommes, Radio Clito a pour volonté de libérer la parole et de rendre la sexualité féminine accessible à tou.te.s. Raphaëlle Garcia  Graphiste et illustratrice  Elle est l’initiatrice du projet et l’une des voix de Radio Clito. Solaire, intrépide et décomplexée, elle a toujours mille idées à la seconde.Émilie Fux  Photographe et réalisatrice Elle est l’une des voix et monteuse audio des podcast. Rayonnante, sereine et douce, elle n’a pas froid aux yeux quand elle vient vous accoster dans la rue !Laura Fix  Réalisatrice et directrice de production dans l’audiovisuel  Elle est l’une des voix et monteuse audio des podcast. Drôle, inspirée et réfléchie, elle a toujours de belles idées pour la réalisation des épisodes.   Clit East Good  Musicien Il est le créateur de toutes les musiques et jingles du podcast ! Extravagant, créatif et curieux, il contribue grandement à l’identité sonore de Radio Clito.Guillaume Zenses  Musicien et sound designer Il mixe les podcasts pour assurer l’équilibre sonore de chaque épisode. Calme, épaulant et pertinent, c’est lui qui donne la touche finale à nos émissions.Clara Martin  Webmaster  C'est grace à elle que nous avons un aussi beau site internet ! Créative, impliquée et douée, c'est elle également elle qui donne vie à nos filtres Instagram.LA PAROLE EST À VOUS !  Ayant constaté que les personnes s’expriment plus librement lorsqu’elles ne sont pas filmées, l’équipe de Radio Clito a choisi la forme du podcasts audio, facilitant ainsi les témoignages. Partant du principe qu’il n’existe pas de vérité unique en matière de sexualité, Radio Clito donne la parole à des inconnu.e.s interrogé.e.s au hasard dans la rue. La variété des ressentis exprimés sur le sujet de chaque podcast permet une entrée en matière déculpabilisante, qui donne l’occasion à chacun.e de se sentir moins seul.e dans ses questionnements sur sa propre sexualité. Guidée par l’envie de libérer la parole sur la sexualité féminine et de la rendre accessible à tou.te.s, l’équipe de Radio Clito parcourt les rues de Strasbourg avec son micro, et vous donne la parole.ALLER PLUS LOIN  Après chaque micro-trottoir, l’émission se poursuit par un entretien avec un.e expert.e du sujet en question.  Sexologue, sociologue, docteur.e, professeur.e,… Les expert.e.s répondent aux questions sans détours, de manière claire et décomplexée.  Ils et elles nous apportent leurs connaissances et donnent un éclairage bienvenu pour aller plus loin.TUTO CLITO  Quoi de mieux pour terminer un podcast qu’un « tuto clito » ?  Sans gêne ni honte, l’équipe de Radio Clito explore, teste et découvre des aspects de la sexualité féminine, de manière légère et décalée. Parce que la sexualité féminine, c’est aussi ça : s’amuser et assumer qui on est ! 
Pour suivre ce podcast, vous avez le choix :

Un podcast sur la sexualité féminine, qui va vous titiller…


Pour aller plus loin :

Notre collection Sexe Un podcast au hasard 🎲
À propos

Podmust, c'est la plateforme n°1 de découverte et de recommandation des meilleurs podcasts. Podmust permet de découvrir, de chercher, et surtout de trouver les podcasts qui vous feront du bien. Parce que c'est important, de se faire du bien.

Navigation