Après son retrait de Spotify, le rappeur Joe Budden investit Patreon

Passée relativement inaperçue en France, la décision du podcasteur Joe Budden (ancien rappeur) de quitter Spotify avait provoqué quelques secousses outre-Atlantique.

Joe Budden sur la pochette de son album « Rage & The Machine » sorti en 2016

Budden a fait partie des tout premiers partenariats de Spotify pour acquérir l’exclusivité de podcasts et The Joe Budden Podcast demeurait toujours parmi les contenus les plus populaires sur la plateforme suédoise depuis septembre 2018.

Joe Budden révèle quelques anecdotes : le refus de Spotify d’autoriser l’équipe à prendre de vacances pour Noël et le nouvel an parce que cela aurait fait 2 épisodes en moins, ou bien des Rolex offertes par la plateforme en guise en bonus pour avoir dépassé les objectifs d’audience de 900%.

Budden emploie le mot « pillage » pour caractériser les méthodes de Spotify :

« Je me suis rendu compte que Spotify fait du pillage […] Ils pillent l’audience du podcast et ils continuent à la piller à chaque nouvelle étape sans aucune considération [pour les fans] ».

Il a retiré son podcast le 23 septembre 2020, « sans colère ni amertume car les deux parties ont atteint leurs objectifs », précise-t-il. Une autre précision qu’il semble convenir de faire : son contrat de deux ans avec Spotify arrivait à son terme, et depuis 2018 la plateforme a signé d’énormes partenariats dans les podcasts, à hauteur de plusieurs centaines de millions de dollars (The Ringer, Joe Rogan…). De quoi peut-être provoquer une certaine frustration chez un pionnier comme Joe Budden ? Pas forcément : Spotify lui aurait proposé une offre largement supérieure à celle de 2018, que Budden a déjà refusé, car sinon il ne « pourrait plus en dormir la nuit ».

Une arrivée sur Patreon, dans l’équipe de direction

En quittant Spotify, Joe Budden a trouvé refuge sur… Patreon. Le mouvement n’est pas forcément compréhensible immédiatement, mais s’explique dans la mesure où Patreon est parfois utilisé par les créateurs de podcasts pour proposer des contenus exclusifs à leurs mécènes (« patrons »), ou tout simplement recueillir un soutien financier (sans forcément offrir de contrepartie).

Joe Budden devient également Head of Creator Equity chez Patreon, un rôle dans lequel il devrait travailler à assurer une meilleure rémunération aux créateurs de contenus. De son côté Patreon touche une commission (encore assez difficile à comprendre) à chaque paiement effectué par les mécènes.

J’ai vu de mes propres yeux que l’exploitation est partout dans cette industrie – c’est devenu le statu quo, et j’en ai assez. Je suis fatigué de me battre constamment pour l’indépendance et je suis fatigué de devoir prouver ma valeur encore et encore. Ce partenariat avec Patreon marque une nouvelle ère pour l’économie créative : une ère où l’indépendance passe avant tout et où les créateurs sont payés – ce qui ne devrait pas être révolutionnaire. Les créateurs devraient pouvoir vivre de leur art, et le système n’est pas prêt à le faire, donc nous allons changer le système. C’est le nouveau schéma directeur et nous sommes les premiers.

Joe Budden

L’information peut se percevoir comme un « coup » de Patreon envers Spotify et sa politique dans le Podcast (notamment les exclusivités). Spotify subit des critiques, qui l’accusent de vouloir enfermer le format podcast et de n’offrir aucune mesure de rémunération correcte aux créateurs.

Récemment Patreon a signé un partenariat avec Acast afin de créer des synergies entre podcast et soutien aux créateurs. Cependant, Joe Budden demeure sur Libsyn en ce qui concerne l’hébergement de son podcast.

The Joe Budden Podcast

À découvrir aussi

Magazine

À propos

Podmust, c'est la plateforme n°1 de découverte et de recommandation des meilleurs podcasts. Podmust permet de découvrir, de chercher, et surtout de trouver les podcasts qui vous feront du bien. Parce que c'est important, de se faire du bien.

Navigation