En août, le Podcast reprend son souffle

A n’en pas douter, le Podcast est un média. Un média « comme les autres », qui en suit les mêmes codes : à l’instar des grilles de programmes radio et télévision, le Podcast enclenche le mode pause pendant la période estivale. Au moins dans une grande majorité.

Fréquence moins soutenue, rediffusions (« rediffs »), « replays » ou encore « best-of », les titres des épisodes de podcasts qui sortent l’été sont révélateurs d’une tendance qui se confirme depuis maintenant plusieurs années : on écoute moins de podcasts en juillet et en août. Alors les créateurs puisent dans leur réserve, en profitent pour se reposer, et préparent leur rentrée qui est souvent synonyme de nouvelle saison.

L’œuf ou la poule

On peut toujours légitimement poser la question : est-ce parce que les audiences estivales baissent que les podcasts font une pause, ou est-ce parce que les podcasts font une pause que les audiences baissent ? La réponse se trouve dans différents éléments, provenant d’informations fournies par les podcasteurs et recoupées avec nos propres statistiques (depuis quatre étés observés) :

  • Même les podcasts ayant une solide communauté fidèle toute l’année et qui continuent d’être actifs l’été (avec des épisodes inédits) connaissent une baisse d’audience.
  • À l’inverse, les productions spécialement lancées l’été enregistrent des audiences inférieures à ce qu’elles obtiennent lors de lancements le reste de l’année.
  • Mécaniquement, on constate une baisse du nombre de productions « spécial été » qui sortent chaque année, ce qui est parfaitement logique.

En chiffres

Pour entrer dans le concret de la baisse d’activité estivale il faut se baser sur des chiffres d’audience. Et même si la mesure d’audience des podcasts est un sujet loin d’être rôdé, depuis juin 2020 l’institut Médiamétrie (qui fait référence auprès de la télévision et de la radio) publie mensuellement des données globales d’écoutes et de téléchargements de podcasts avec un point de départ en janvier 2020 situé à 95 millions d’écoutes.

On peut constater deux tendances : sur le long terme, une progression à la hausse de l’audience ; mais de véritables baisses (plus de 10 millions d’écoutes à chaque fois) durant l’été.

Il s’agit de mesures effectuées uniquement auprès des souscripteurs de Médiamétrie, mais parmi lesquels on retrouve l’ensemble des plus grands groupes radio. Les données englobent ainsi les replays radio et les podcasts natifs de ces groupes. Nous aurions pu nous baser sur le classement mensuel effectué par un autre institut, l’ACPM, mais ce dernier ne concerne que les podcasts natifs, et avec 243* podcasts mesurés l’échantillon reste pour le moment moins représentatif puisque l’audience cumulée de tous les podcasts analysés ne dépasse jamais 10 millions d’écoutes chaque mois.

Un été tourné vers la rentrée

Si la période estivale permet donc de reprendre son souffle du côté des créateurs de podcasts, un bon nombre en profite également pour préparer la rentrée : qu’il s’agisse d’une nouvelle saison, d’une nouvelle émission, ou tout simplement d’un arrêt définitif. Le graphique montre en tout cas une nette reprise de l’audience en septembre 2020.

Et pour celles et ceux qui vivent Podcast sans interruption ou qui se passionnent pour le format et son développement à la rentrée, un événement répond parfaitement à la situation : L’Été du Podcast, à Paris.

*Au moment de la première publication de cet article, le nombre était de 225 podcasts mesurés

Jean-Patrick
par Jean-Patrick
11.08.2021
Twitter Instagram LinkedIn

À découvrir aussi

À propos

Podmust, c'est la plateforme n°1 de découverte et de recommandation des meilleurs podcasts. Podmust permet de découvrir, de chercher, et surtout de trouver les podcasts qui vous feront du bien. Parce que c'est important, de se faire du bien.