L’entendeur 👁️

Ce texte est extrait de la newsletter Podmust.

C’est devenu un rituel : chaque mois, Podmust relaie les classements podcasts établis par deux organismes : Médiamétrie et l’ACPM. Et comme la newsletter a la chance d’avoir un lectorat avec une fidélité exceptionnelle (et une connaissance du secteur) on peut s’épargner tout un récapitulatif historique.

Alors avançons tout de suite jusqu’au fait marquant de janvier 2023 : c’était un gros coup pour NRJ de rejoindre l’ACPM. NRJ y trouve l’occasion de se vanter d’être n°1, quand cela n’aurait jamais été possible dans le classement Médiamétrie où la concurrence avec les plus grandes stations est intenable. D’ailleurs, il est possible que NRJ fasse partie des éditeurs « mystères » qui sont certifiés par Médiamétrie mais qui ont choisi d’être masqués dans le classement (les fameux millions manquants signalés dans l’édition « La carte 🗺️ » de la newsletter).

Mais en acceptant le réseau NRJ dans son classement, l’ACPM a aussi fait du mal à son positionnement et aux nombreux podcasts indépendants qui comptaient sur elle pour avoir leur classement.

La frontière est désormais un peu plus trouble entre Médiamétrie qui mesure et certifie « les podcasts des radios », et l’ACPM qui certifie « les podcasts mais aussi les podcasts des radios » (subtilité).

En choisissant d’aller à l’ACPM (pour se vanter ?) le réseau NRJ a au passage officialisé le « championnat de France des classements de podcasts » avec une hiérarchie, où Médiamétrie constitue la Ligue 1, et l’ACPM c’est la Ligue 2. La différence entre les volumes d’audience est sans appel.

Les perdants ? Ce sont les podcasts indépendants, qui n’ont pas accès à la Ligue 1, et qui se retrouvent relégués au sein de la Ligue 2, au fur et à mesure que l’ACPM ferait rentrer d’autres groupes radio. Alors que par exemple, avec ses 1 280 000 écoutes, Transfert pourrait intégrer le top 30 Médiamétrie, en passant devant Zoom Zoom Zen (France Inter), Entrez dans l’histoire (RTL) ou Au cœur de l’histoire (Europe 1). Hugo Décrypte pourrait quant à lui prétendre au top 20 en dépassant Grand bien vous fasse de France Inter, ce n’est pas rien.

Ce brouillage des frontières offre désormais une troisième voie : la Ligue 3. Puisque la plupart des hébergeurs de podcasts s’alignent déjà sur la norme internationale IAB pour mesurer les écoutes, rien n’empêcherait la création d’un nouveau classement réservé exclusivement aux podcasts indépendants. Car tout ça, c’est juste du business. À bon entendeur…

Jean-Patrick
par Jean-Patrick
23.03.2023
LinkedIn Twitter

Le must du Podcast

Actualités, recommandations, sélections et plus encore : les podcasts du moment sont sur Podmust.
Avec par exemple nos meilleurs podcasts sur les podcastsnos meilleurs podcasts travailnos meilleurs podcasts pour courir.

Le must sur l’industrie du Podcast

Une veille quotidienne, une ligne éditoriale de caractère, une newsletter reconnue, des commentaires loin d'êtres fades, des contenus exclusifs...
Depuis 2018 Podmust observe les mutations de l'audio digital en France et dans le monde avec un point de vue unique.

La répartition actuelle des hébergeurs présents sur Podmust est un bon aperçu du secteur du podcast francophone.
ausha
28.88 %
acast
24.62 %
audiomeans
9.12 %
spotify
5.32 %
podcloud
4.41 %
podcastics
4.1 %
simplecast
2.89 %
audion
2.58 %
autres
18.09 %

Podmust, c'est la plateforme n°1 de découverte et de recommandation des meilleurs podcasts du moment. C'est aussi le média indépendant n°1 (décidément) sur l'industrie du Podcast. Podmust permet de s'informer, de découvrir, de trouver les contenus qui vous feront du bien. Parce que c'est important, de se faire du bien.

© Podmust 2024