Podcast, c’est quoi ? Définition, histoire, vous allez tout savoir

Le guide ultime du podcast commence ici. Et si vous êtes un parfait débutant voici votre point d’entrée : savoir de quoi il s’agit. Rassurez-vous c’est très simple, on a mis les subtilités ensuite (parce qu’on ne les aime pas trop, il faut dire).

un micro utilisé pour un podcast
Ça, par exemple, c’est un micro. C’est très utile pour les podcasts.

C’est quoi un podcast ? (version courte)

Définition simple et courte : un podcast est un contenu audio numérique que l’on peut écouter n’importe où, n’importe quand, grâce à la technologie du flux RSS. Parce qu’il est possible de télécharger ce contenu (oui c’est légal, et même si le streaming est de plus en plus utilisé comme moyen de « consommer » du podcast). 🙌

Origine du mot podcast (version moyenne)

Rendons au journaliste britannique Ben Hammersley ce qui lui appartient : l’invention par hasard du mot podcast (contraction d’iPod et de broadcast : diffusion) dans un article de The Guardian en 2004. Dès l’année suivante, le 28 juin 2005, Apple s’empare du terme et le rend grand public en l’introduisant dans la version 4.9 de son logiciel iTunes, permettant la synchronisation avec l’iPod. Le communiqué de presse est éloquent : Apple Takes Podcasting Mainstream. À l’époque, il y avait 3000 podcasts disponibles, maintenant on en compte plus de 1500000 (novembre 2020).

“Apple is taking Podcasting mainstream by building it right into iTunes,” said Steve Jobs, Apple’s CEO. “Podcasting is the next generation of radio, and users can now subscribe to over 3,000 free Podcasts and have each new episode automatically delivered over the Internet to their computer and iPod.”

Apple propose également sa propre définition, pour votre culture personnelle :

Les podcasts sont des émissions gratuites que vous pouvez télécharger et lire, comme une radio ou une série TV. Vous pouvez télécharger des épisodes de podcast individuels, ou vous abonner afin que les nouveaux épisodes soient automatiquement téléchargés dès leur parution.

Différentes catégories de podcasts (définition, version lourde)

Au fil du temps, et malheureusement, de nombreuses subtilités sont apparues, rendant moins accessible la compréhension et donc la démocratisation du mot podcast. En effet, si vous découvrez à peine un terme mais que l’on vous avertit déjà sur les nuances et variantes qu’il contient, transmettre correctement sa définition devient plus difficile.

 

La principale distinction concerne :

  • les replays d’émission de radio (ou « radio de rattrapage ») : ce sont les programmes des stations de radio (chroniques, journaux, documentaires…) et qui peuvent être réécoutés à la demande. Quasiment toutes les radios proposent leurs émissions en podcasts. Par exemple : France Inter, RMC…
  • les podcasts natifs : ce sont des contenus audio produits en vue d’une diffusion directe auprès du public, sans passage à la radio. Ils sont beaucoup plus nombreux car non soumis à une grille de programmes et surtout : plus faciles à produire.

Vous pensiez maîtriser la distinction principale entre les podcasts ? Attention ce n’est pas tout ! Une autre distinction a fait son apparition au sein même des podcasts natifs :

  • les podcasts indépendants : on pourrait caricaturer en disant qu’ils sont « seuls dans leur coin », mais ce n’est pas vrai. On trouve de tout dans les podcasts indépendants, de l’amateur au très professionnel.
  • les réseaux de podcasts : ce sont des maisons de production qui regroupent différentes émissions, donc différents podcasts. Il peut s’agir de leurs propres créations ou d’une réunion de podcasts précédemment indépendants (ou les deux). L’intérêt ? La force de frappe : à plusieurs podcasts on se fait mutuellement de la pub mais surtout on cumule les chiffres d’audience. Comme ça le réseau peut dire « Regardez le nombre d’auditeurs que nous avons » à des annonceurs et vendre de l’audience. Les gros chiffres font les gros sous.

Exemple de réseaux de podcasts en France : Louie Media, Binge Audio, Nouvelles Écoutes…

Enfin, dernière subtilité qui fait beaucoup parler : l’utilisation du mot « podcast » pour des contenus qui ne sont pas accessibles via un flux RSS. Si à l’origine le Podcast désignait un écosystème ouvert, il lui arrive parfois de se refermer sur certaines plateformes.

Bravo ! Vous connaissez maintenant la définition et même l’origine du mot podcast. Vous avez d’autres questions ? Nous avons créé une FAQ pour répondre aux plus fréquentes (flux RSS, hébergeurs, applications…) : c’est la FAQ des podcasts.

Car votre diplôme n’est pas encore prêt si vous débutez, il va vous falloir apprendre :

  • comment écouter un podcast ?
  • comment on s’abonne à des podcasts ?
  • quelle est la différence entre un hébergeur et un diffuseur (prévoyez l’aspirine)
  • pourquoi certains podcasts ne sont accessibles qu’à un seul endroit ?

Mais avant tout ça, faites une pause : vous l’avez bien mérité. Vous pouvez découvrir nos collections de podcasts et si le sujet vous passionne vraiment : abonnez-vous à notre newsletter gratuite.

NEWSLETTERLa meilleure newsletter sur le Podcast.
Les abonné.e.s savent. Les autres suivent.

Au fait c’est quoi Podmust ?

Podmust est la plateforme n°1 de découverte et de recommandations de podcasts. Dernière chose : Podmust est indépendant. Et dans le monde du podcast, c’est une chose de plus en plus rare.

À propos

Podmust, c'est la plateforme n°1 de découverte et de recommandation des meilleurs podcasts. Podmust permet de découvrir, de chercher, et surtout de trouver les podcasts qui vous feront du bien. Parce que c'est important, de se faire du bien.